Traitement par Gamma Knife

La radiochirurgie par Gamma Knife est une technique de radiothérapie mise au point par un médecin neurochirurgien, le Dr Lars Leksell. On utilise souvent le terme radiochirurgie pour caractériser ces traitements, puisqu’ils ne nécessitent qu’un seul traitement, comparativement à plusieurs pour une radiothérapie dite « conventionnelle ».

Quelles sont les indications d’un traitement de Gamma Knife?

Tout d’abord, cet appareil ne traite que le cerveau. Parfois, des tumeurs du nasopharynx ou autre site localisé très près du crâne peuvent être traitées, mais ce sont des exceptions. Le traitement de métastases cérébrales est l’indication la plus fréquente de traitement par Gamma Knife. D’autres lésions cérébrales, tel les schwannomes ou des adénomes hypophysaires peuvent également en bénéficier. Des névralgies, par exemple la névralgie du trijumeau, peuvent être traitées par Gamma Knife.

Gamma Knife Perfexion
Appareil Gamme Knife au CHUS

Quelles sont les étapes nécessaires à un traitement de Gamma Knife?

Vous devez tout d’abord rencontrer un radio-oncologue ou un neurochirurgien qui déterminera si cette modalité de traitement est souhaitable pour votre condition. Par la suite, vous rencontrez une infirmière spécialisée dans la technique. Elle vous donnera les instructions nécessaires à la préparation de votre traitement.

La journée de votre traitement, vous devez arriver relativement tôt. Le neurochirurgien placera le cadre stéréotaxique sur votre tête après avoir anesthésié localement votre peau. Notez que ce cadre restera en place pour toute la durée du traitement. C’est ce cadre qui permet un traitement d’une aussi grande précision. L’installation du cadre est souvent considérée la partie la plus inconfortable du traitement. Je compare souvent cette étape à une visite chez le dentiste pour un problème de dent; la partie la plus inconfortable de l’expérience est l’anesthésie locale. Il en va de même pour l’installation du cadre.

Lorsque le cadre est en place, nous effectuons une IRM. C’est avec ces images que nous planifions votre traitement. Une fois le plan terminé, nous pourrons vous indiquer combien de temps durera le traitement. Ce temps est très variable, passant d’une vingtaine de minutes à plus de trois heures!

Lorsque l’équipe est prête, vous serez invité à entrer dans la salle de traitement. On vous installera confortablement sur le dos et votre tête sera positionnée devant l’appareil, toujours fixée par le cadre. Lorsque tout est en place, l’équipe se retirera pour aller au centre de contrôle et le traitement débutera. Le traitement de Gamma Knife peut être assez ennuyant. Il ne fait pas mal; vous ne ressentez rien de particulier et l’appareil ne fait pas de bruit. Sachez que vous êtes toujours sous surveillance vidéo durant le traitement. Vous pouvez également communiquer avec l’équipe en tout temps à l’aide de microphones disposés dans la pièce. Pour des raisons de sécurité, personne ne peut vous accompagner dans la pièce durant le traitement.

Après le traitement, on enlève le cadre et après quelques minutes vous pourrez rentrer chez vous. C’est aussi simple que ça.

Quels sont les effets secondaires de la radiochirurgie par Gamma Knife?

La radiochirurgie par Gamma Knife n’a pas beaucoup d’effets secondaires. Par exemple, vous ne perdez pas vos cheveux avec ce traitement. Il est par contre possible de se sentir fatigué après le traitement. Les autres effets secondaires dépendent de plusieurs facteurs. Votre médecin en discutera lors de votre consultation. Dans l’ensemble, il s’agit d’un traitement qui est très bien toléré.

Quelques jours après le traitement, certains patients remarqueront un peu d’œdème (enflure) au niveau des yeux-sourcils. Ceci s’explique par les points d’attache du cadre. Ce « problème » ne nécessite pas de traitement particulier et se résout habituellement dans les 24-48h suivantes.

Quelques mois après le traitement, il y a un risque de développer de la radionécrose. Il s’agit d’un phénomène peu fréquent relié au traitement de radiochirurgie. Le plus souvent, la radionécrose est asymptomatique, c’est-à-dire que les patients ne le savent pas; il n’y a pas de manifestation ou de symptôme. Rarement, la radionécrose sera symptomatique et nécessitera un traitement, habituellement un traitement de dexamethasone (aussi appelé Décadron). Dans de rares cas, une chirurgie pourrait être indiquée.

Pour le traitement des métastases : peut-on me garantir qu’elles seront éliminées?

Les chances de contrôler les métastases cérébrales avec un traitement de radiochirurgie sont très élevées. Cependant, il y a un risque d’en développer de nouvelles, de là l’utilité d’effectuer des suivis par IRM.

Si de nouvelles métastases apparaissent, est-ce que l’on peut répéter le traitement?

Oui, le traitement de Gamma Knife peut être répété. Il faut réévaluer les indications avant chaque traitement. Parfois, un autre type de traitement peut être recommandé.

Je désire obtenir une consultation pour un traitement de Gamma Knife. Que dois-je faire?

Je recommande de discuter de votre condition avec votre médecin radiooncologue ou neurochirurgien. Il ou elle pourra vous guider. Au Québec, ce traitement n’est offert qu’au Centre Hospitalier Universitaire de Sherbrooke. Le centre couvre également une partie de la clientèle du Nouveau-Brunswick. Plusieurs patients doivent donc prévoir voyager quelques heures.

Conclusion

La radiochirugie par GammKnife est un traitement très précis, relativement rapide avec peu d’effets secondaires.

Un commentaire