Qu’est-ce que la radiothérapie?

[quote]C’est quoi au juste, la radiothérapie?[/quote]

La radiothérapie est l’utilisation de la radiation à des fins thérapeutiques. À titre comparatif, la radiologie est l’utilisation de la radiation à des fins d’imagerie. La radiation utilisée en radiothérapie est beaucoup plus énergétique que celle utilisée en imagerie.

 

[quote]Mais c’est quoi, la radiation?[/quote]

En général, le terme radiation désigne l’émission d’énergie sous forme d’ondes ou de particules subatomiques en mouvement. La majeure partie des traitements de radiothérapie est constituée de photons à haute énergie, aussi appelés rayons X à haute énergie.

 

[quote]Comment peut-on «tuer» le cancer avec la radiation?[/quote]

C’est un processus très compliqué!

Brièvement, disons que la radiation interagit avec l’eau à l’intérieur des cellules, ce qui crée des radicaux libres. Ces radicaux interagissent avec l’ADN des cellules et la brisent. Les cellules cancéreuses ont de la difficulté à réparer cet ADN, mais les cellules normales, elles, peuvent le faire.

Éventuellement, les cellules qui ne peuvent pas réparer leur ADN (les cellules cancéreuses) meurent. Évidemment, c’est une explication simpliste et incomplète qui ne couvre pas tous les cas.

De plus, il reste beaucoup à découvrir et la radiobiologie demeure un sujet de recherche de pointe.

 

[quote]Comment fait-on pour uniquement viser les cellules cancéreuses?[/quote]

Malheureusement, il n’est pas possible de viser uniquement les cellules cancéreuses. Avec la technologie actuelle, nous atteignons également des cellules normales, de là les effets secondaires. Nous essayons tout de même de limiter la dose de radiation aux organes qui ne sont pas atteints par le cancer en utilisant différentes techniques de pointe.

 

[quote]J’ai entendu dire que la radiation causait le cancer, alors pourquoi utiliser cette méthode pour traiter le cancer?[/quote]

C’est vrai que la radiation et la radiothérapie sont associées à une très légère augmentation du risque de cancer, mais cette augmentation est minime, surtout lorsque comparé aux risques engendrés par le cancer « actuel ». Considérez également que dans les rares cas de cancers provoqués par la radiation, ils apparaissent à très long terme, habituellement de 10 à 15 ans après les traitements. Bref, un risque minime à long terme pour un bénéfice important au moment présent.

 

[quote]J’ai entendu parler de la radiothérapie avec des protons. Est-ce meilleur?[/quote]

La radiothérapie par proton est une technique de plus en plus populaire, surtout aux États-Unis. Il n’y a pas de preuve, actuellement, que ces traitements sont meilleurs que ceux qui sont dispensés dans les centres de radiothérapie « conventionnels ».

L’équipe de radio-oncologie

Le radio-oncologue n’opère pas seul! Voici les différents membres de l’équipe de radio-oncologie et une brève description de leurs rôles.

Technologue – Le technologue fait partie de l’équipe qui vous accueillent lors de vos traitements. Il est responsable de vous positionner adéquatement chaque jour et de vous garder à l’œil durant le traitement. Il est également présent lors de la simulation de traitement. Bref, il est un pilier très important du bon déroulement de votre radiothérapie.

Dosimétriste – Le dosimétriste est en mesure de créer les plans de traitement selon les spécifications du médecin traitant.

infirmières dans un centre de cancérologie
Les infirmières – pilier important d’un centre de cancérologie

Infirmière – L’infirmière en radio-oncologie se spécialise dans le fonctionnement et la logistique du centre de traitement. Elle connait les effets secondaires des traitements et elle peut vous aider à « apprivoiser le système ».

Travailleur social – Le travailleur social peut aider le patient concernant différents aspects liés aux traitements, que ce soit sur le plan financier ou du point de vue émotionnel (anxiété relié au diagnostic et au traitement).

Nutritionniste – Le nutritionniste vous donnera des trucs pour vous aider à maintenir votre poids durant vos traitements. Son rôle n’est pas nécessairement de vous faire changer votre diète d’un bout à l’autre, mais de vous accompagner dans vos traitements.

Physicien – Il est rare qu’un patient voie l’équipe de physique médicale, mais soyez assuré que le physicien travaille sans répit. Il s’assure entre autres de l’extrême précision des machines de traitement et de la qualité des plans de traitement. Il a effectué des études de haut niveau, habituellement une maîtrise ou un doctorat.

L’équipe de soutien – L’équipe de secrétariat est indispensable au bon fonctionnement du système. Ces gens travaillent parfois dans l’ombre, mais on ne peut se passer d’eux.

 

Et plus encore! Concierges, bénévoles… sans tous ces gens, votre médecin ne serait pas en mesure de si bien vous accueillir!

La préparation du traitement

Le traitement de radiothérapie et toute la préparation qui l’entoure consiste en l’une des interventions médicales les plus complexes qui se déroulent en milieu hospitalier, toutes spécialités confondues.

 

[quote]Comment se déroule un traitement de radiothérapie?[/quote]

La simulation

CT scan - simulateur
CT scan – utilisé comme simulateur

Après votre consultation, si les traitements de radiothérapie sont indiqués, le radio-oncologue prescrira la simulation. Cette étape est réalisée habituellement à l’aide d’un CT scan associé au département de radio-oncologie. Ce scan est similaire à ceux que vous avez probablement déjà eus, mais il est raccordé au système de localisation par laser des machines de traitement (appelés accélérateurs linéaires).

positionnement par laser vert
Système de positionnement par laser

Il est important de noter que l’on ne peut pas remplacer ce scan par un autre scan que vous avez eu auparavant. De plus, ce scan ne sert pas à déterminer si le cancer a progressé; il ne sert qu’à préparer le traitement.

Le scan se fera en position de traitement; si le technologue vous positionne d’une certaine façon lors du scan, l’objectif sera de reproduire exactement cette position plus tard, sur la table de traitement. Ils porteront une attention particulière à votre confort, mais si votre position se révèle quand même inconfortable, n’hésitez pas à le mentionner aux intervenants. Rappelez-vous que vous devrez rester immobile durant une quinzaine de minutes pendant votre traitement.

 

[quote]J’ai eu des directives à suivre avant ma simulation. Pourquoi?[/quote]

Ces directives permettent d’augmenter les chances que vos organes soient dans la même position chaque jour de traitement. Par exemple, si l’on vous a dit que vous devez boire de l’eau avant votre simulation, c’est pour que votre vessie soit remplie à un niveau reproductible, chaque jour. (Ça sert également à possiblement pousser votre petit intestin en dehors du champ de radiothérapie, selon les indications).

 

[quote]On m’a dit que je dois porter un masque durant mes traitements; en quoi est-ce que cela consiste?[/quote]

masque de radiothérapie
Masque de radiothréapie – avant et après le moulage

Si vous devez recevoir des traitements à la tête ou au cou, les technologues formeront pour vous un masque de radiothérapie. Ce masque est formé d’un grillage de plastique, de sorte que vous pouvez voir et respirer sans problème lorsque vous le porterez. Il est fait d’un plastique qui est mou lorsqu’il est maintenu dans un récipient d’eau chaude. Il durcit en quelques minutes lorsqu’il est à température pièce. Le masque sera fixé à la table de traitement afin d’immobiliser votre tête de façon très précise.

Certaines personnes sont très anxieuses à l’idée d’avoir la tête attachée à une table de traitement et peuvent avoir besoin d’un médicament afin de les calmer, lors de cette procédure. Si vous croyez que ce sera un problème pour vous, n’hésitez surtout pas à en parler à votre médecin ou à un technologue avant le début du scan. Si vous devez prendre un médicament pour vous calmer durant votre scan, assurez-vous d’avoir un conducteur désigné pour vous reconduire à la maison, après le scan.

table de support pour cancer du sein
Système de support utilisé pour traiter le cancer du sein

D’autres techniques d’immobilisation peuvent être utilisées selon l’endroit où se situe votre cancer. En général, il s’agit de coussins modelés à votre corps ou de tables avec des appareils de soutien.

Après le scan, les technologues vous feront un petit tatouage permettant de vous positionner exactement de la même façon sur les tables de traitement lors du prochain traitement. Ce tatouage est permanent, mais est discret. Il ressemble à un grain de beauté. Si vous voulez absolument le voir disparaître après votre traitement, parlez-en à votre médecin.

Lorsque tout sera terminé, vous pourrez rentrer chez vous.

Environ deux semaines après la simulation, vous commencerez vos traitements.

 

[quote]Comment le radio-oncologue fait-il pour déterminer le nombre de traitements qu’il recommande?[/quote]

Nous nous basons sur des recommandations qui découlent des nombreuses études effectuées au fil des ans. Dans certain cas, votre condition générale influencera davantage cette décision. Gardez en tête que chaque type et même sous-type de cancer est unique et peut nécessiter un nombre de traitements différent. N’essayez surtout pas de comparer votre cas à celui de votre voisin!

 

Voyez plus d’information à ce sujet sur le site de la Société canadienne du cancer

Le cancer et les stades

[quote]On parle souvent du cancer, mais c’est quoi, au juste?[/quote]

En gros, le cancer est une prolifération anormale de cellules anormales.

 

[quote]Qu’est-ce qu’une cellule?[/quote]

La cellule est l’unité de base du corps. Un peu comme des blocs Lego, les cellules se regroupent pour former les organes.

 

[quote]Pourquoi ai-je « attrapé » le cancer?[/quote]

Malgré ce que prétendent certaines personnes, surtout sur Internet, nous ne savons pas exactement ce qui cause le cancer. Cependant, nous connaissons plusieurs facteurs de risque, soit des choses ou encore des comportements qui augmentent les chances de développer un cancer. Le facteur de risque modifiable le plus important associé au développement d’un cancer est encore le tabagisme.

 

[quote]Est-ce que le cancer est contagieux?[/quote]

Non, vous ne pouvez pas attraper le cancer en étant près d’une personne qui a le cancer.

 

[quote]A-t-on trouvé une cure pour le cancer? [/quote]

Beaucoup de sites internet prétendent que des chercheurs ont trouvé une « cure » pour le cancer et que les vilaines compagnies pharmaceutiques empêchent la distribution de ce remède miracle. Rappelez-vous simplement ceci : si c’est trop beau pour être vrai, c’est probablement trop beau pour être vrai… Le « secret » se serait répandu malgré les efforts des compagnies pharmaceutiques ou des gouvernements pour tenir tout ça secret! Le cancer est extrêmement complexe et je crois fermement que l’on n’aura jamais une seule cure pour en venir à bout. Peut-être y aura-t-il plusieurs cures, mais pas seulement une. De plus, ce ne sera pas dans un avenir rapproché.

 

[quote]Comment détermine-t-on le stade du cancer?[/quote]

Les tests nécessaires sont déterminés par votre médecin et dépendent principalement du site et de la taille du cancer. Ces examens sont en général la biopsie ou la chirurgie, le CT scan, parfois la scintigraphie osseuse (bone scan, en anglais), le TEP scan, l’IRM (imagerie par résonnance magnétique), et les prises de sang. À partir de l’information obtenue lors de ces examens, nous déterminons un stade TNM (tumor, node, metastasis) pour tumeur, ganglions et métastase.

  • Tumeur : combinaison de la taille, des caractéristiques et de la location de la tumeur. Chaque site a ses propres règles, et donc on ne peut pas généraliser.
  • Node (ganglions) : les ganglions servent en quelque sorte de filtre pour le système sanguin (ils filtrent la lymphe, un sous-produit du sang). Lorsque les cellules se détachent de la tumeur principale, elles peuvent rester prises dans les ganglions et commencer à se diviser à cet endroit. Ce sont des indices d’un cancer qui se propage.
  • Métastase : une métastase est une croissance du cancer dans un autre organe. C’est lorsque le cancer s’est répandu dans le corps.

À tout ça s’ajoutent souvent des sous-catégories, et parfois des sous-sous-catégories…

La combinaison du TNM se définit en stade. Par exemple, un cancer du sein T1cN1aM0 est un stade IIA.

 

[quote]Combien y a-t-il de stades?[/quote]

La plupart des cancers sont divisés en 4 stades. Stade 1 est « mieux », alors que le stade 4 est habituellement métastatique, c’est-à-dire qu’il s’est répandu.

 

[quote]Peut-on guérir le cancer de stade 4?[/quote]

Il est rare que l’on puisse guérir le cancer lorsqu’il est métastatique (stade 4). Parlez-en à votre médecin; car dans certaines conditions très précises, cela peut tout de même être possible.

 

Voyez plus d’information à ce sujet sur le site de la Société canadienne du cancer

Le suivi

[quote]Comment sait-on si la radiothérapie a fonctionné?[/quote]

Après un traitement radical

L’objectif de la radiothérapie est ultimement de tuer les cellules cancéreuses. Peu de temps après les traitements, les cellules cancéreuses peuvent encore être présentes, mais incapables de se diviser, étant techniquement mortes. Ceci fait en sorte qu’un scan, peu de temps après les traitements, ne démontrera probablement peu ou pas d’amélioration, puisque les cellules sont encore là. Il faudra attendre des mois avant de « commencer à respirer ». Nous prescrivons tout de même des scans afin de nous assurer que la tumeur ne grossisse pas ou afin de nous assurer que le cancer ne s’est pas répandu ailleurs.

Après un traitement adjuvant

Puisque le cancer n’est techniquement plus là, à la base, la radiothérapie ne sert qu’à augmenter les chances qu’il ne réapparaisse pas. On ne pourra donc jamais dire si la radiothérapie a fonctionné.

Après un traitement palliatif

La meilleure façon de savoir si un traitement palliatif a fonctionné est de vous le demander. À première vue, ça peut sembler simpliste, mais en réalité, c’est votre bien-être qui est la raison principale pour laquelle vous avez reçu le traitement! Habituellement, nous ne faisons pas de scan de routine dans des cas de traitements palliatifs, mais votre médecin peut en prescrire pour des raisons qu’il juge importantes.

 

[quote]Existe-t-il un scan parfait, capable d’imager le cancer?[/quote]

Malheureusement, la plus récente technologie ne permet toujours pas de voir les cellules cancéreuses de façon individuelle. Le TEP scan (PET, en anglais), reconnu pour son utilité dans l’imagerie du cancer, est rarement utilisé dans un suivi de base au Canada.

 

[quote]J’ai eu des prises de sang récemment. Mon médecin ne peut pas détecter des traces de cancer là-dedans?[/quote]

Rares sont les cancers qui ont un marqueur spécifique que l’on peut détecter dans le sang, et ce n’est habituellement pas la raison pour laquelle votre médecin vous a prescrit une analyse sanguine.

Dans le cas du cancer de la prostate : la plupart des cancers de la prostate sécrètent une protéine, l’APS (antigène prostatique spécifique – PSA, en anglais). Cette protéine peut être mesurée dans le sang. Après des traitements de radiothérapie, la valeur d’APS diminuera probablement jusqu’à ce que vous atteigniez un nouveau niveau de base. Même après des mois de stabilité, il est possible de voir une augmentation transitoire de l’APS, alors ne paniquez pas si un résultat est légèrement plus élevé que le précédent; discutez-en avec votre médecin.

Voici quelques marqueurs utilisés dans le suivi de différents cancers. Notez qu’ils ne sont pas toujours représentatifs: ils peuvent être élevés sans raison ou être normaux même lorsque le cancer est actif. Encore une fois, il faut en discuter avec votre médecin.

CA19-9 (pancréas) (antigène carbohydrate 19-9 en français)

CEA (colorectal) (antigène carcino-embryonnaire ou ACE en français)

CA 125 (ovaire) (antigène tumoral 125 en français)

CA 15-3 (sein) (antigène tumoral 15-3 en français)

AFP (foie) (alpha-fœtoprotéine)

 

[quote]Alors, si on ne peut pas voir le cancer, ni le détecter par le sang, comment fait-on pour le détecter?[/quote]

En vous demandant comment vous allez! Avec un historique, combiné avec des tests appropriés, nous arrivons, avec un certain succès, à déterminer votre état de santé, en relation avec la réapparition d’un cancer.

 

[quote]Peut-on me garantir que le cancer ne reviendra pas?[/quote]

Malheureusement, personne ne pourra vous garantir que le cancer ne reviendra pas. Vous devrez apprendre à vivre avec cette incertitude. Évidemment, après plusieurs années, le risque diminue beaucoup.

Indications de traitement

La radiothérapie reste un outil peu connu de la lutte contre le cancer. Cependant, c’est au début du 20e siècle que remonte la première utilisation de la radiation à des fins de traitement. De nos jours, la radiothérapie est utilisée de multiples façons :

  • comme traitement principal (aussi appelé traitement radical) : pour traiter, par exemple, les cancers de la sphère ORL (tête et cou), certains cancers du poumon, de la peau, du col de l’utérus, de la prostate;
  • comme traitement adjuvant, c’est-à-dire « en plus de » : le plus commun étant après une chirurgie pour un cancer du sein. D’autres exemples incluent le cancer du rectum;
  • comme traitement néo-adjuvant : c’est un peu comme le traitement adjuvant, mais administré avant le traitement dit « principal » (souvent la chirurgie). Le cancer du rectum et les sarcomes sont souvent traités avec cette stratégie de traitement;
  • comme traitement palliatif : l’objectif principal d’un traitement palliatif est d’augmenter la qualité de vie, souvent en diminuant la douleur ou les saignements. L’objectif poursuivi n’est pas la guérison complète du cancer.

 

Exemples concernant un traitement radical

[quote]Mon médecin m’a recommandé la radiothérapie comme traitement principal de mon cancer. Ne serait-il pas plus simple d’opérer et enlever le tout?[/quote]

Il est souvent impossible d’opérer pour faire disparaître le cancer. De par leur nature, les cellules cancéreuses envahissent les tissus sains et « collent » en quelque sorte les tissus et organes. Si le cancer est situé près d’organes importants, par exemple le cœur, les problèmes reliés à une chirurgie peuvent être majeurs, sans compter les risques de complications après la chirurgie est les séquelles à long terme.

[quote]Peut-on guérir le cancer avec seulement de la radiothérapie?[/quote]

Oui! Plusieurs cancers peuvent être traités avec uniquement la radiothérapie, par exemple les petits cancers du poumon et le cancer de la prostate. Pour certains cancers, l’ajout de chimiothérapie à la radiothérapie augmente les chances de guérison.

Exemple concernant un traitement adjuvant

[quote]J’ai eu une chirurgie et mon chirurgien m’a dit que tout mon cancer «est enlevé». Pourquoi ai-je besoin de traitements supplémentaires?[/quote]

Le cancer peut avoir rejeté quelques cellules cancéreuses microscopiques autour de la tumeur principale. La radiothérapie aide à éliminer ces cellules, améliorant ainsi les chances de contrôle du cancer. Le cancer du sein est très communément traité de la sorte. Après une mastectomie partielle (où le chirurgien enlève la tumeur cancéreuse avec une marge, mais laisse le reste du sein en place), la radiothérapie (traitement adjuvant) diminue les chances de voir le cancer revenir dans ce sein de façon substantielle. En effet, sans radiothérapie, les chances que le cancer revienne dans le sein opéré sont d’environ 30 %. Après le traitement, ces chances ne sont que d’environ 7 %, ce qui est comparable aux résultats obtenus avec une mastectomie complète (enlever le sein au complet).

Exemple concernant un traitement néo-adjuvant

[quote]On m’a suggéré la radiothérapie avant ma chirurgie, pourquoi?[/quote]

En plus d’éliminer les cellules cancéreuses que le chirurgien ne verra pas durant la chirurgie, la radiothérapie avant la chirurgie peut parfois permettre de rendre la chirurgie plus facile et moins invasive.

Exemple concernant un traitement palliatif

[quote]On m’a suggéré un traitement palliatif, pourquoi?[/quote]

Le traitement palliatif a comme objectif d’améliorer la qualité de vie du patient ou d’en prévoir la détérioration. Ceci implique que le traitement n’a pas comme but de guérir le cancer. Cette nuance est importante. Elle permet de soulager des souffrances avec un minimum de désagréments et d’effets secondaires. Les traitements palliatifs sont habituellement de courte durée (1 à 10 traitements). Il n’est pas rare de voir une importante diminution du besoin de médicaments antidouleur à la suite d’une seule session de radiothérapie. Il s’agit d’un outil très efficace.

Consultation

[quote]Je dois aller voir un radio-oncologue pour la première fois et on me parle de « consultation ». Qu’est-ce qu’une consultation?[/quote]

La consultation est essentiellement la première visite avec votre radio-oncologue (ou tout autre spécialiste). Avant de vous rencontrer la première fois, nous étudions les documents auxquels nous avons accès ainsi que les rapports des examens que vous avez subis.

[quote]Lorsque que consultez mon dossier, avez-vous accès à tous les rapports médicaux et les résultats d’analyse qui me concernent?[/quote]

Souvent, mais pas toujours. S’il nous manque des documents, nous pouvons habituellement nous les procurer en quelques minutes. Si vous en avez en votre possession, apportez-les avec vous.

[quote]Pourquoi faut-il que je répète mon histoire chaque fois que je vois un médecin; ce n’est pas au dossier?[/quote]

Lorsque vous nous racontez votre histoire de vive voix, nous obtenons beaucoup plus d’information que si nous consultions l’historique de votre dossier. Nous apprenons à vous connaître en tant que personne. Croyez-moi, ces quelques minutes que vous prendrez à nous raconter ce qui vous arrive en valent la peine.

[quote]Est-ce que la liste de mes médicaments figure dans mon dossier?[/quote]

liste de médicaments
Liste de médicaments imprimé par un pharmacien

Bien que l’on aime avoir une belle liste de médicaments à jour dans votre dossier, ce n’est pas toujours le cas. Apportez une liste complète et récente, ou, simplement, traînez avec vous tous vos contenants de pilules. Dites-vous également que les médecins ne connaissent pas toujours l’apparence de vos médicaments, c’est-à-dire que le médecin ne connaît peut-être pas le nom de la « petite pilule blanche pour la pression ».

[quote]Vais-je obtenir des réponses à toutes mes questions?[/quote]

Nous nous efforçons de répondre à vos interrogations au meilleur de nos connaissances. Par contre, il se peut que nous ne puissions pas répondre immédiatement à certaines questions, pour différentes raisons. Si c’est le cas, nous ferons ce qu’il faut pour vous renseigner rapidement.

[quote]Est-ce que je suis assuré que vous aurez déjà un traitement à me recommander lors de la consultation?[/quote]

Parfois, nous avons toute l’information requise pour faire nos recommandations, mais souvent nous avons besoin d’examens supplémentaires. Souvent, nous devons discuter de votre situation avec les autres spécialistes impliqués dans le suivi votre cas afin d’obtenir un consensus. Ces rencontres ont habituellement lieu une fois par semaine.

[quote]Je vois un « résident » avant de voir le médecin. Quel est son rôle?[/quote]

Le résident est un médecin en formation. Il a complété ses études médicales, a passé ses examens nationaux et pratique la médecine sous supervision. Il est un membre de l’équipe de soins à part entière. Vous obtenez en quelque sorte l’opinion de deux médecins pour le prix d’un! Sachez qu’un résident est toujours supervisé par un médecin senior (appelé « patron » dans le domaine médical francophone).

[quote]Devrais-je me faire accompagner par un proche, lors de ma consultation?[/quote]

Nous vous encourageons à avoir quelqu’un avec vous durant la consultation. Nous échangeons beaucoup d’information lors de ces rencontres, et deux paires d’oreilles valent mieux qu’une! Encore mieux si cette personne peut prendre des notes.

[quote]Est-ce que je commence mes traitements le jour même de ma consultation?[/quote]

Sauf pour des cas techniquement simple, il faut environ deux semaines de préparation avant de pouvoir commencer un traitement.

[quote]Je me suis fait offrir de participer à une étude; suis-je un cobaye?[/quote]

Vous avez la chance de nous permettre d’améliorer les soins de milliers de gens au travers le monde! Pour qu’une étude soit approuvée par une institution, les responsables de l’étude doivent avoir démontré qu’ils ont des raisons de croire que le traitement qu’ils proposent soit au moins aussi bon, sinon meilleur que le traitement actuel. Si vous êtes intéressé, vous recevrez toute l’information nécessaire afin que vous compreniez exactement en quoi consiste l’étude en question. Je recommande aux patients qui sont admissibles de participer aux études. Si vous ne voulez pas participer à l’étude, sachez que vous recevrez les mêmes soins que vous auriez reçus si l’étude n’était pas disponible. Ne participez surtout pas pour plaire à votre médecin; faites-le pour vous ou pour les autres patients. De plus, vous pouvez toujours décidé d’annuler votre consentement. Vous demeurez en contrôle de votre décision en tout temps.

[quote]Qu’est-ce que je devrais apporter lors de ma consultation?[/quote]

  • Une liste à jour de vos médicaments, ou apportez simplement tous vos médicaments avec vous.
  • Une liste de vos problèmes de santé et votre historique médical.
  • Un stylo et du papier, si vous avez à prendre des notes.
  • Un parent proche ou un ami qui pourra prendre des notes. Votre médecin vous donnera beaucoup d’information en peu de temps. Vous pourrez vous référer à ces notes par la suite.
  • Un livre, une revue ou un appareil portatif (iPad, tablette). Votre médecin essaie de respecter son horaire, mais des urgences peuvent être la source de retards, qui sont bien involontaires de la part de votre spécialiste.

Les effets secondaires de la radiothérapie

[quote]Quels sont les effets secondaires de la radiothérapie?[/quote]

La radiothérapie est un traitement local. Les rayons vont là où nous les dirigeons, contrairement à la chimiothérapie, qui ira partout dans votre corps. Les effets secondaires seront donc en lien direct avec l’endroit où est situé votre cancer. L’exception à cette règle est la fatigue. La fatigue ressentie lors de vos traitements de radiothérapie n’est habituellement pas sévère. On nous rapporte habituellement qu’une sieste d’une trentaine de minutes est suffisante pour la surmonter.

Par exemple, pour un cancer du sein, vous pouvez vous attendre à avoir un peu de rougeur sur la peau du sein irradié – surtout en dessous du sein -, un peu comme un coup de soleil. Ceci peut être accompagné de démangeaisons (ça pique!). Votre sein peut également être un peu sensible. Bref, c’est un traitement bien toléré pour la plupart des patients. Vous ne perdez pas vos cheveux avec la radiothérapie, à moins que ce soit votre tête qui est visée. La nausée (mal de cœur) est possible, surtout si votre cancer est situé près de l’abdomen.

Je recommande également de ne pas essayer de généraliser les effets secondaires des traitements. Même si votre voisin a été traité pour un cancer de la prostate et qu’il a eu des problèmes de diarrhées, ça ne veut pas dire que vous vivrez la même expérience.

Bref, il est presque impossible d’écrire un texte général sur les effets secondaires de la radiothérapie. Seul votre radio-oncologue pourra vous guider sur les effets secondaires qu’il prévoit à la suite de votre traitement, selon les caractéristiques de votre cancer, la dose de radiation choisie ainsi que la technique utilisée.

 

[quote]Quand puis-je m’attendre à ressentir ces effets secondaires?[/quote]

La plupart des effets secondaires apparaissent environ deux semaines suivant le début des traitements. Ils seront pires, plus le temps avancera, jusqu’à la fin des traitements, et peut-être même après. Environ une semaine suivant la fin de vos traitements, vous devriez commencer à vous sentir mieux. Si non, contactez votre médecin.

Comme la plupart des traitements médicaux, la radiothérapie comporte également des risques de complications à long terme, c’est-à-dire des effets secondaires qui se manifestent après des mois, voire même des années après les traitements. Si c’est le cas, vous serez peut-être référé à d’autres spécialistes, selon le cas. Encore une fois, votre radio-oncologue pourra vous renseigner sur ces risques qui sont propres à votre traitement.

 

[quote]Ça fait beaucoup! Voulez-vous me tuer avec tout ça?[/quote]

Non! Au contraire! Pendant vos traitements, vous serez évalué chaque jour par des thérapeutes compétents qui vous conseilleront. S’ils ne sont pas en mesure de vous aider, ils contacteront une infirmière ressource ou votre médecin. Vous n’aurez pas à souffrir en silence.

Une fois par semaine, vous devrez rester après le traitement pour être évalué par votre médecin, un résident ou une infirmière afin que nous puissions nous assurer que tout va comme prévu.

 

[quote]Est-ce que la radiation va bruler ma peau?[/quote]

Tel que mentionné ci-dessus, il est impossible de généraliser les effets secondaires des traitements. Cependant, la technologie actuelle fait en sorte que les problèmes de peau sont moins importants qu’ils ne l’étaient il y de ça une trentaine d’années.

Les centres de traitements

[quote]Il y a un hôpital plus près de chez moi. Puis-je y recevoir mes traitements?[/quote]

Malheureusement, les appareils de radiothérapie sont installés dans des hôpitaux d’une assez grande taille (en général). Ces appareils sont dispendieux et exigent de nombreux tests chaque jour, rendant une décentralisation difficile.

 

[quote]Le centre où je dois être traité est loin. Je ne crois pas pouvoir m’y rendre, surtout pas tous les jours![/quote]

La distance d’un centre de traitement ne devrait pas influencer votre décision de recevoir ou non des traitements. Parlez-en à votre médecin. Au Canada, la Société Canadienne du Cancer offre gratuitement le transport grâce à des conducteurs bénévoles. Il existe également des centres d’hébergement près des centres de traitement qui peuvent vous accueillir gratuitement durant la semaine.

[quote]Quel est l’ambiance générale, dans un centre d’oncologie?[/quote]

Bien des gens croient que l’ambiance d’un centre d’oncologie sera triste et négative, mais c’est habituellement l’opposé. Vous serez entouré de gens qui aiment leur travail et ça ne peut qu’égayer l’atmosphère. Traiter le cancer devrait être une chose joyeuse, non?

Qu’est-ce qu’un radio-oncologue?

Un radio-oncologue est un médecin spécialiste de la radiothérapie. La radiothérapie est fréquemment employée dans la lutte contre le cancer et parfois pour des conditions bénignes (non-cancéreuses).

[quote]Quelles sont les études nécessaires pour devenir radio-oncologue?[/quote]

Au Canada, un radio-oncologue a typiquement terminé un diplôme universitaire ou un diplôme d’études collégiales, puis 4 ou 5 ans d’études médicales, qui sont ensuite suivies de 5 ans de spécialisation (appelé résidence). En tout, il s’agit d’un minimum de 9 ans d’études universitaires.

[quote]Quelle est la différence entre un radio-oncologue et un radiologiste?[/quote]

Le radiologiste est spécialiste de l’imagerie médicale (et de l’utilisation de la radiation à des fins d’imagerie). Le radio-oncologue est spécialiste de l’utilisation de la radiation à des fins thérapeutiques (pour traiter).

[quote]Quelle est la différence entre un radio-oncologue et un oncologue médical (hémato-oncologue)?[/quote]

L’oncologue médical, aussi appelé hémato-oncologue ou simplement oncologue, est un spécialiste de l’utilisation de la chimiothérapie dans la lutte contre le cancer, alors que le radio-oncologue est spécialiste de l’utilisation de la radiation à des fins thérapeutiques (pour traiter).